L´économie encadrée
ADELINE (Yves-Marie)
5.00 €
Disponible en stock
Ni libre, ni administrée, mais encadrée : telle doit être l'économie, dont le principe est d'être mise au service des particuliers. Et puisque les particuliers vivent en société, l'Etat a la responsabilité d'encadrer les relations entre eux, conformément à sa vocation qui est de favoriser l'harmonie sociale.
Cette harmonie sociale, l'Etat ne peut y tendre que s'il est lui-même garanti contre les fièvres politiques, aujourd'hui, celles de l'oligarchie. Autrement dit, l'harmonie sociale ne peut pas être séparée de l'harmonie politique.
Et cette garantie ne peut résider que dans l'établissement préalable d'une insitution indisponible, posée comme clef de voûte de l'ensemble.