Vendée - Quatrevingt-Treize - Brutus, Sophie et Victor ou la légende de Victor Hugo
LEHIDEUX (Tanneguy)
23.00 €
Disponible en stock
Victor Hugo a volontairement oublié qu'il était à moitié Breton par sa mère Sophie Trébuchet.
Peut-être craignait-il que l'on découvre que ses parents ne furent pas ce qu'il en écrivait. Que sa mère ne fut jamais vendéenne poursuivie par les soldats républicains, mais que sa famille maternelle fut proche de Jean-Baptiste Carrier lors de son séjour à Nantes et que son aïeul fut un des juges au tribunal révolutionnaire de Nantes, envoyant plus de deux cents personnes à la guillotine ?
Peut-être voulait-il oublier que son père le capitaine Brutus Hugo, ce héros au sourire si doux, fut membre actif des colonnes infernales du général Turreau dans la Vendée insurgée et que la rencontre entre son père et sa mère en terre bretonne, à Châteaubriant, le fut sur fond de meurtres de paysans bretons dans le village de ses ancêtres, du Petit-Auverné ?
Tel est l'étonnant voyage que nous propose l'auteur, en nous faisant découvrir la face cachée du passé de la famille de Victor Hugo et son influence sur son dernier roman "Quatrevingt-Treize" qu'il écrivit comme une absolution du passé paternel.