Alfred de Musset - Qui suis-je ?
BLANCART-CASSOU (Jacqueline)
12.00 €
Disponible en stock
Alfred de Musset est né à Paris, le 11 décembre 1810. Enfant précoce, il se montre brillant au cours de ses études secondaires au "collège royal" Henri IV. Il hésite ensuite sur la voie à suivre et
se met à composer des poèmes. Accueilli à dix-sept ans dans le Cénacle romantique de Victor Hugo, il suit d'abord le goût du temps, puis prend du recul et s'en amuse. Il publie avec succès un recueil de poèmes, Contes d'Espagne et d'Italie (1829). Peu après, un échec à la scène le décide à écrire un théâtre destiné seulement à la lecture ; ce sera Un spectacle dans un fauteuil (1832).
Sa liaison passionnée avec George Sand favorise sa création dramatique (en 1834 : Fantasio, Lorenzaccio, On ne badine pas avec l'amour), et leur douloureuse séparation, au cours d'un voyage à Venise, lui inspire le roman La Confession d'un enfant du siècle (1836). Il s'en souvient dans les poèmes des Nuits, bien que vivant alors d'autres amours, qu'il évoquera dans ses contes. La Nuit de mai offre un art poétique : le poète doit chanter ses souffrances, laisser parler son coeur.
L'essentiel de l'oeuvre de Musset date des années 1830. Par la suite, son état de santé s'aggrave - fièvre, délire. - ; il se livre à ses plaisirs, alcools et amours vénales, ce qui nuit à sa fécondité. Son théâtre est enfin joué à partir de 1847 ; il est élu académicien en 1852, mais l'homme est usé. Il s'éteint à l'âge de quarante-six ans, le 2 mai 1857.