Charles de Foucauld 1858-1916 - Fondateur de Chrétienté - Moine-missionnaire et martyr
BRUNO DE JESUS-MARIE (Frère)
20.00 €
Disponible en stock
Biographie du frère Charles de Jésus, vicomte de Foucauld, écrite à la lumière des études de l'abbé de Nantes, son véritable disciple, et à l'encontre de tous ceux qui ont défiguré le moine-missionnaire. Le 1er décembre 1916, ce "marabout chrétien" mourait à Tamanrasset tué par un senoussiste en haine du roumi, martyr de la foi, victime de la charité évangélique, officier français mort au champ d'honneur.
Orphelin malheureux, étudiant paresseux et égoïste, puis officier orgueilleux et jouisseur, Charles de Foucauld avait retrouvé en l'Armée une famille et le désir de servir la France. Il accomplit alors l'exploit de sa "reconnaissance au Maroc". À son retour il n'est plus le même.
Accueilli au foyer de sa tante Moitessier, touché par la piété et la bonté de sa cousine Marie, il se convertit grâce à l'abbé Huvelin et entre à laTrappe : "Aussitôt que je crus qu'il y avait un Dieu, je compris que je ne pouvais faire autrement que de ne vivre que pour Lui." Puis, avec la permission de ses supérieurs, il devint ermite à Nazareth. En 1901, il est ordonné prêtre. Cet "homme, qui faisait de la religion un amour", partit alors pour le Sahara s'enfouir davantage, "descendre, descendre" dans une plus grande conformité avec Notre-Seigneur, pour rayonner l'Amour de son Sacré-Cœur et porter l'Évangile aux plus pauvres des infidèles.
Ce devoir de charité conduisit le Père de Foucauld à élaborer toute une doctrine coloniale et à la vivre en parfaite "amitié saharienne" avec l'Armée qui conquérait un Empire à la France. Mais le Père avertissait : si nous n'accomplissons pas notre devoir envers ces peuples, si nous n'en faisons pas des Français et pour cela des chrétiens, "ils nous jetteront dehors", attendant "le jour où ils soumettront la France" au moyen de la Guerre sainte. La prophétie s'accomplit sous nos yeux ! C'est dire l'actualité de ce livre écrit à la lumière des études de l'abbé de Nantes, le véritable disciple du Père de Foucauld, et à l'encontre de tous ceux qui ont défiguré le moine-missionnaire, refusant de le reconnaître Martyr de la Chrétienté.