La Terre et les Morts suivi de la querelle des nationalistes et des cosmopolites
BARRES (Maurice)
7.50 €
Disponible sous peu
Nous, Lorrains, nous ne sommes pas Français, parce que la France est la fille "aînée de l'Eglise" ni parce qu'elle a fourni au monde la "Déclaration des Droits de l'Homme", nous n'avons pas adhéré à la Patrie comme à un esprit, comme à un ensemble de principes. En fait, nous sommes venus à la France parce que nous avions besoin d'ordre et de paix et que nous ne pouvions en trouver ailleurs. Notre patriotisme n'a rien d'idéaliste, de philosophique ; nos pères étaient fort réalistes.
Et pourtant il est bien exact que nous tendions vers la France plutôt que vers l'Allemagne, parce que celle-là est une nation catholique, et c'est encore vrai que les conquêtes civiles de la Révolution et les gloires militaires de l'Empire ont gagné le coeur de notre population. Ainsi, notre patriotisme est fait de tous les éléments que les dialecticiens s'efforcent de maintenir séparés et en opposition.