Pierre VIRION (1899-1988)  Pierre VIRION (1899-1988)
Ecrivain, né à Paris. le 27 janvier 1899. Licencié en droit et diplômé d'études supérieures en histoire, il fut professeur de première (Iatin-français) de l'enseignement libre, puis professeur à l'Institut des Etudes corporatives et sociales. Il entra ensuite dans la banque et les transports, fut membre du Conseil supérieur des transports (1953), puis secrétaire général du comité des élections consulaires de Paris (Tribunal et Chambre de commerce). Traditionaliste, il participa, dès 1930, à l'action politique par la plume et la parole. Spécialisé dans l'étude des mouvements occultes, il collabora avec Mgr Jouin et ses successeurs à la rédaction de la Revue Internationale des Sociétés Secrètes, dix années durant, jusqu'à sa disparit ion en 1939 (écrivant le plus souvent sous les pseudonymes de J. Boicherot et Lefrançois). Il fit également des conférences dans les milieux nationalistes, notamment à l'Action Française. Après la guerre, il a participé, avec le général Weygand à la fondation et à la direction de l'Association Universelle des Amis de Jeanne d'Arc, dont il est devenu le président. Il collabore ou a collaboré à la revue Le Corporatisme, à Aspects de la France, La Pensée Catholique, Les Ecrits de Paris, Les Amis de Jeanne d'Arc, etc., et il a publié plusieurs ouvrages, dont "La Banque et le régime corporatif" préfacé par le professeur Louis Baudin, "Civilisation, notre Bien commun", préfacé par l'académicien Joseph de Pesquiddoux, "Le Christ qui est Roi de France", "Un mystère d'iniquité", "Bientôt un gouvernement mondial ?", "Le complot", "Le Nouvel ordre du monde" et "Le Mystère de Jeanne d'arc et la politique des nations". Décédé le 27 mai 1988, il fut très proche de Chiré-DPF à ses débuts qu'il aida de ses conseils et de conférences. "Lecture et Tradition" dans son numéro 140 (octobre 1988) le présente lui et son oeuvre plus longuement (8 p.)