Mozart à Strasbourg
FUCHS (François)
14.50 €
Disponible en stock
Découverte sensationnelle pour les mozartiens du monde entier : durant son bref séjour dans la capitale alsacienne, en octobre 1778, Mozart a consigné dans son "Notizbuch" les événements essentiels de ces trois semaines. Chaque soir, ayant rejoint sa belle chambre a l'hôtel du Corbeau, il confie à son journal ses réflexions et ses commentaires sur le déroulement de la journée, le bonheur d'avoir pu saluer le prince Max des Deux-Ponts lors de sa première apparition publique dans la salle de la Corporation des Marchands, rue du Miroir, l'honneur d'avoir été invité à jouer devant un public de connaisseurs sur les deux plus beaux orgues Silbermann, à l'église Saint-Thomas et au Temple Neuf, les démêlés avec les musiciens indisciplinés au cours des nombreuses et fatigantes répétitions pour les concerts des 24 et 31 octobre au Théâtre Français, etc .
Malheureusement, il n'en est rien, le journal n'existe pas ne nous restent que les deux lettres écrites à son père resté à Salzbourg !
Pourtant, grâce à sa fréquentation quotidienne de Mozart, l'auteur a tenté (avec succès ?) de reconstituer l'emploi du temps du Maître, mêlant faits avérés et extrapolations empruntées à la vie riche et mouvementée, bien que trop brève, du musicien. Dans ce journal, tout est inventé, et presque tout est vrai.
Quant à l'excursion de Mozart à Sélestat, qui n'a sans doute jamais eu lieu, c'est un clin d'oeil de l'auteur à sa ville natale.