La Virée de Galerne
GREAU (Pierre)
25.00 €
Disponible sous peu
La longue marche de quelques 1000 kilomètres sera appelée Virée de Galerne tardivement. Les demandeurs de pensions et gratifications de 1815 à 1824 lui préféraient les expressions : Tournée de Galerne, Tournée du nord, Grand tour de Grandville, Expédition d'outre Loire et Tournée de l'embarquement de la Loire. J'ai préféré utiliser celle de Virée de Galerne mieux connue et plus communément employée.
Cette période reste le parent pauvre des guerres de Vendée. Parce que guerre civile, le sujet a été peu étudié, alors qu'il ne manque pas un bouton de guêtre aux campagnes aux frontières de 1792 et 1795. Les chronologies, souvent inexactes, ne retiennent que les échecs des sièges de Grandville et d'Angers, la défaite du Mans et l'extermination de Savenay comme l'aboutissement logique d'une migration irraisonnée et suicidaire. 
Auteur de La Bataille d'Entrammes, Pierre Gréau est vice-président du Souvenir Vendéen et Le Mans-Virée de Galerne, membre du Souvenir de la Chouannerie du Maine, des descendants de Chouans et Vendéens, et président du Cercle d'Histoire et d'Etudes Locales du Pays de la Châtaigneraie. En 2003, il a refait à pied et en hiver la longue marche de la Virée de Galerne. Il consacre la majeure partie de son temps à l'étude de la grande guerre de 1793.