Vive l´Algérie française !
MENARD (Robert), ROLANDO (Thierry)
4.95 €
Disponible en stock
Assez ! Assez, à l'heure où nous commémorons le 50e anniversaire de la fin de la guerre et de l'indépendance de l'Algérie, de ces contrevérités sur les pieds-noirs, qui n'étaient pas tous des colons roulant en décapotables américaines. Assez des mensonges sur le bilan de la colonisation, largement positif en termes d'infrastructures, de santé, d'agriculture ou d'éducation, n'en déplaise à nos directeurs de conscience. Assez de ces historiens qui ne parlent que des membres du FLN torturés mais si peu de ceux qui ont été torturés par le FLN, des victimes de l'OAS mais jamais des milliers de pieds-noirs disparus. Assez de ces pétitionnaires professionnels toujours prêts à se mobiliser pour des sans-papiers mais avares de leur signature dès qu'il s'agit des harkis. Assez de cette presse qui continue de faire l'éloge des porteurs de valises mais s'offusque du transfert des cendres du général Bigeard aux Invalides. Bref, assez de cette perpétuelle repentance. Alors, oui, vive l'Algérie française !  

Né en Algérie le 6 juillet 1953, Robert Ménard a quitté Oran en juin 1962. Sa famille, originaire de Touraine, a été déportée en Algérie en 1850, au moment du coup d'Etat de Louis Napoléon Bonaparte. Il est le fondateur de l'organisation Reporters sans frontières qu'il a dirigée durant plus de 20 ans. Il est aujourd'hui journaliste sur i>Télé et Sud-Radio, et anime un blog.
Petit-fils et arrière petit-fils de journalistes et de photographes algérois, Thierry Rolando est né à Alger le 28 mai 1959 d'une famille pied-noir installée en Algérie depuis cinq générations. Ses parents lui font quitter son pays natal à l'âge de trois ans, au lendemain de la fusillade de la rue d'Isly, à Alger, avant de quitter l'Algérie à leur tour fin 1962. Il préside, sur le plan national, depuis 2002, le Cercle Algérianiste, la plus importante association culturelle et mémorielle de Français d'Algérie.