Ecrire la Révolution Française - Deux siècles d´historiographie
BREGEON (Jean-Joël)
18.30 €
Disponible en stock
Deux siècles après les événements, la Révolution française demeure un objet de débats et de controverses et il en fut ainsi dès les lendemains de 1789. Traditionnalistes nostalgiques de l'ordre ancien et libéraux conscients de devoir composer avec une évolution jugée inéluctable, républicains nostalgiques du jacobinisme triomphant ou marxistes qui voyaient dans les événements de 1789-1793 l'annonce des révolutions à venir, de nombreux penseurs, historiens et philosophes s'emparèrent de cet épisode majeur de l'histoire européenne pour l'interpréter selon leurs croyances ou leurs préjugés, en fonction aussi des avancées de la science historique. Événement fondateur du monde contemporain, la Révolution est également étudiée aujourd'hui pour le sort qu'elle réserva à ses opposants ou pour sa volonté centralisatrice niveleuse des diversités régionales, pour la situation dans laquelle elle a maintenu les femmes ou la place qu'elle a réservée à la science. C'est la synthèse de ces lectures successives, des débats contemporains et des pistes nouvelles régulièrement ouvertes par une historiographie toujours dynamique que nous présente Jean-Joël Brégeon. 
Jean-Joël Brégeon, professeur d'histoire, journaliste et auteur, a écrit de nombreux ouvrages, consacrés notamment aux périodes révolutionnaire et impériale. Il est l'auteur d'un Carrier et la terreur nantaise publié chez Perrin en 1987 (réédité en 2002), d'une Égypte de Bonaparte (1998 rééditée en 2006), d'un Kléber (2002), d'un Napoléon et la guerre d'Espagne (2006) et d'une Duchesse de Berry (Tallandier, 2008). Il a collaboré à La Guerre de Vendée et le système de dépopulation (texte de Gracchus Babeuf) et à l'ouvrage collectif dirigé par Jean Tulard consacré à la Contre-Révolution (Perrin, 1990). Il a été, en 1993, le secrétaire scientifique du colloque international organisé à La Roche-sur-Yon à l'occasion du bicentenaire de l'insurrection vendéenne.