La violence politique
LABIN (Suzanne)
10.67 €
Disponible en stock
Jadis, la violence politique se manifestait sous forme d'insurrections populaires, qui s'échelonnaient de façon sporadique à des échéances plus ou moins lointaines. Depuis les années 60, elle sévit en permanence et n'épargne plus aucune nation. Exercée par de véritables professionnels de la subversion, elle inquiète les citoyens et met en péril la sécurité des états. C'est pourquoi, en analyste vigilante des fanatismes modernes, Suzanne Labin lui consacre ce livre d'une actualité brûlante et qui ne pouvait s'intituler autrement que "La violence politique".
Au cours de la première partie de cet ouvrage, Suzanne Labin brosse un tableau hallucinant de toutes les formes de la rébellion politique. En se référant à des exemples notoires, elle nous dévoile les multiples aspects de la guérilla contemporaine, que celle-ci prenne aussi bien pour terrains de combats les rizières d'Asie que les brousses d'Afrique, les Andes du Pérou ou même les faubourgs surpeuplés des grandes cités de pays en plein développement. Toutes les formes d'agression, rapt, chantage, poignard, incendie, attentat à la bombe, etc., sont passées au crible d'un examen minutieux. A la lueur de nouvelles informations, voici enfin révélés le vrai visage de la guerre du Liban, les irrédentismes religieux, régionaux et écologiques, ainsi que l'action de cette internationale terroriste qui coiffe l'extrémisme palestinien.
La seconde partie de "La violence politique" démonte le mécanisme des sophismes politiques de certaines aberrations romantico-philosophiques mis en oeuvre pour justifier, sinon prôner, la violence contestataire. Examinant le caractère morbide, frelaté et stérile de cette opération, l'auteur expose avec lucidité que celle-ci n'est qu'une subordination à l'appareil mondial et clandestin du parti communiste et une ramification de plus en plus étroite du gangstérisme. Tous les lieux communs à la mode sur la transcendance et la signification du terrorisme sont réduits à néant par l'ouverture d'un dossier accablant, reposant sur vingt années d'observations attentives et de révélations sur l'histoire du monde.