Le procès de la démocratie
HAUPT (Jean)
19.00 €
Disponible en stock
« La démocratie a été jugée et condamnée, à plusieurs reprises, par les représentants les plus lucides de la pensée européenne. Et il ne me semble pas que leurs arguments, jusqu'ici, aient jamais été réfutés. Mais, tant qu'il y aura des parents conscients de leur mission, ils ne cesseront de répéter à leurs enfants : "faites bien attention ; couvrez-vous, n'attrapez pas froid ; ne nagez pas trop loin, etc.", même s'ils sont traités de vieilles badernes et de "croulants". De même, ne devons-nous jamais nous lasser de crier aux peuples "casse-cou !" et, à la propagande intensive, sans scrupule, de la démocratie, qui, sous le couvert de slogans idéalistes, exploite en fait les passions des hommes, leurs faiblesses, leur tendance naturelle à la facilité, nous devons opposer les arguments de la Contre-Révolution ; ceux-ci s'adressent à l'intelligence des hommes, à leur bon sens, à leurs instincts les plus nobles qui, par conséquent, doivent finir par triompher ; ou bien alors, avec eux, s'effondrera l'humanité. »
C'est ainsi que Jean Haupt, dans les colonnes de la revue Découvertes, commençait en 1965 l'instruction du Procès de la démocratie. Livre paru pour la première fois en 1971, le voici à nouveau entre vos mains. Il demeure un précieux vade-mecum politique.
Au sommaire :
Introduction
- Les immortels principes
- Le suffrage universel
- Les partis contre la nation
- Le parlement
- Le gouvernement
- L´État sans chef ou la femme sans tête
- Conclusion