Pascendi Dominici Gregis - Encyclique de St Pie X (1907) sur le modernisme
PIE X (Saint)
7.00 €
Disponible en stock
Il y a soixante quinze ans, le 8 septembre 1907, le Pape saint Pie X publiait l'encyclique "Pascendi" sur les doctrines des modernistes. Il faut célébrer cet anniversaire ; il faut en profiter pour connaître et faire connaître "Pascendi".
Pourquoi, dira-t-on, exhumer un texte vieux de trois quarts de siècle ? N'est-il pas aujourd'hui dépassé. parce que le modernisme n'a pas disparu.
Que s'est-il passé depuis 1907 ? Après avoir perdu une partie de son dynamisme du fait des censures et de la vigilance pontificales, le modernisme s'est développé à nouveau dans l'Eglise, à tel point qu'un témoin difficilement récusable comme Jacques Maritain a pu parler, en 1966, de "fièvre néo-moderniste fort contagieuse, du moins dans les cercles dits "intellectuels", auprès de laquelle le modernisme du temps de Pie X n'était qu'un modeste rhume des foins".
Le modernisme n'est donc pas une affaire qui intéresserait les seuls théologiens. Il intéresse directement tous les fidèles, à commencer par les parents catholiques pour lesquels s'ouvre une nouvelle aventure : ils vont avoir, plus aujourd'hui qu'hier, à défendre la foi de leurs enfants, à s'organiser pour exercer leur droit de premiers éducateurs et pour accomplir leur devoir de "catéchistes de leurs propres enfants".
Où en sommes-nous aujourd'hui ?
En France, les décisions que viennent de prendre de nombreux évêques en faveur de "Pierres vivantes" et des nouveaux "Parcours catéchétiques" témoignent d'une nouvelle offensive moderniste, plus radicale que les précédentes.