11 mars 2004 Attentats de Madrid - De l´instabilité à l´intimidation des populations
DELACROIX (Jacques)
15.00 €
Disponible en stock
Comme pour les attentats de New York du 11 septembre 2001, les attentats de Madrid n'auraient jamais pu se produire sans une complicité au sein de la communauté du renseignement espagnol. Il fallait cadrer un certain laps de temps pour poser les bombes et empêcher toute inspection en divers lieux pendant ce temps !
A la fin de la Seconde Guerre mondiale, les Etats-Unis organisèrent en Europe plusieurs "cellules" à partir desquelles il était possible d'organiser coups d'état, attentats, etc. Ceci fut alors "justifié" par la Guerre froide. Depuis la fin de l'Union Soviétique, plusieurs de ces "cellules" furent mises en veille, mais de nouveau activées après le 11 septembre 2001. Les attentats de Madrid le confirment. Attentats qui portent une signature non islamique mais. kabbalistique ! En réalité, les attentats de Madrid semblent avoir été ordonnés par les mêmes commanditaires que ceux du 11 septembre 2001. Notre monde entre dans une grande instabilité et Al Qaïda ne pourrait être qu'un "leurre" destiné à tromper et cacher l'action perverse de réseaux synarchiques soucieux d'œuvrer dans l'ombre. Cette étude montre que les commanditaires des attentats du 11 septembre 2001 et ceux du 11 mars 2004 ont pour "mission" d'agir afin de terroriser les populations et de les contraindre à accepter des mesures de crise. une étape supplémentaire vers la dictature du Nouvel Ordre Mondial qui doit naître du désordre du "Choc des civilisations" Sionistes/Islamistes.