Un évêque, Monseigneur Le Fer de La Motte
DEHAN (Nicolas)
6.86 €
Disponible en stock
Ce livre brosse le vivant portrait du dernier évêque français nommé par Saint Pie X, jeté dans l'oubli par la ténébreuse alliance des courants religieux et politiques condamnés par l'Eglise.
Mgr Le Fer de La Motte, cet évêque de Nantes selon le Coeur de Dieu, n'avait pas puisé sa déontologie dans les parloirs de la démocratie, mais auprès des maîtres des Textes Sacrés et des vrais gardiens du dépôt de la foi.
Vrai chef, bon pasteur, il avait su discerner les maladies intellectuelles que la démocratie engendre, les plaies sociales qui en découlent. Cet homme doué, évêque bien choisi, savait lire les leçons de l'Histoire, prévoir les conséquences de l'actualité, prescrire et administrer les remèdes.
N'ayant qu'une passion le salut des âmes, pour elles, partout il se battait, avec la force du droit face aux crocheteurs du laïcisme, avec la vigueur de la parole et de la plume opposant la Doctrine vierge aux philosophies frelatées des sectaires.
Il ensemençait son diocèse, plus de 100 écoles sortirent de terre et les moissons peuplèrent ses séminaires de centaines de vocations.
Mgr Le Fer de La Motte, défenseur ou conquérant, avançait toujours, le premier, en chef. Il construisait le Royaume, mission de l'évêque.
La lecture de ces pages de vie des années 20, amène obligatoirement à établir des comparaisons avec cette fin de XXè siècle, temps de chiens muets, de recul, de démission, de mort spirituelle.
En contemplant cette stature d'apôtre, le bon sens associé à l'espérance portent à voir, en filigrane, le profil de l'évêque de demain, évêque de la reconquête.