Carrier et la Terreur nantaise
BREGEON (Jean-Joël)
21.50 €
Epuisé
En 1793, en l'espace de cent jours, de 2000 à 5000 personnes périrent noyées a Nantes. Le responsable du massacre : le député Carrier (1756-1794), envoyé en mission par la Convention. Chargé de réprimer les révoltes vendéennes, Carrier agit sans grands états d'âme, en technicien des plus efficaces. Persuadé d'agir pour le triomphe de la Révolution, il croit réellement bien faire. C'est ce que cherche à montrer Jean-Joël Brégeon, pour qui Carrier n'est pas le monstre froid qu'on a fait de lui. Tout en démontant les mécanismes de la Terreur, l'auteur expose comment de tels agissements s'inscrivent dans un contexte plus large. Ainsi, Carrier a bénéficié de l'appui des sans-culottes virulents et actifs, d'un comité révolutionnaire d'une dizaine de personnes ayant mis la ville en coupe réglée, autant de personnages bien décrits dans leur origine sociale, leur idéologie, leurs revendications, leur comportement.
Cette lecture nouvelle de la Terreur fait apparaître un processus délibéré et planifié d'extermination de catégories entières et précises de la population.  

Jean-Joël Brégeon, historien, se consacre à de ouvrages destinés à proposer un éclairage nouveau sur des personnages ou des événements controversés : L'Egypte de Bonaparte, Un rêve africain, les administrateurs coloniaux (1998, prix de l'Académie des Sciences d'outre-mer), Le Connétable de Bourbon.