Passion pour l´Algérie - Les moines de Tibhirine - L´enquête d´un historien américain
KISER (John)
24.00 €
Disponible en stock
Le 27 mars 1996 sept moines de l'abbaye de Tibhirine, en Algérie, sont mystérieusement enlevés. Deux mois après, les têtes des moines décapités sont découvertes. Pourquoi, dans une Algérie déchirée par la guerre civile, ces moines chrétiens sont-ils restés jusqu'au bout, malgré les menaces de mort du GIA (Groupe Islamique Armé) ? Comment a-t-on pu tuer des hommes que tous les habitants de la région aimaient et respectaient ? Pourquoi le témoignage de fraternité de ces religieux de l'Atlas a-t-il bouleversé l'Algérie, la France et le monde ?
John Kiser, historien américain, a été le premier à mener une enquête véritablement approfondie. Son livre révèle les clés de compréhension de ce drame. En Algérie, beaucoup de musulmans sont mort pour avoir refusé de cautionner l'assasinat de civils désarmés. La fraternité vécue à Tibhirine dérangeait.
Les moines de Tibhirine sont morts, mais l'Esprit de paix qui les animait poursuit son oeuvre dans une Algérie en quête de réconciliation, et bien au-delà. C'est ce qu'à voulu rendre le réalisateur Xavier Beauvois avec son film sur les moines de Tibhirine, qui a reçu le grand prix du Festival de Cannes 2010 : Des hommes et des dieux, ainsi que les Prix Oecuménique et le prix de l'Education Nationale. Comme il le dit dans un interview : "J'ai rencontré Henry Quinson, un trader devenu moine qui a traduit un livre de John Kiser sur l'Algérie et l'histoire des Frères ( Passion pour l'Algérie, Nouvelle Cité ). C'était un peu notre bible sur le tournage" (les Inrockuptibles, 26 mai 2010 ). C'est ainsi qu'Henry Quinson a participé à tout le tournage du film comme "conseiller monastique" auprès du réalisateur, du scénariste, des acteurs et de l'équipe technique.  

John kiser est à la fois journaliste d'investigation et historien, grand voyageur et adepte des enquêtes sur le terrain. Son livre sur les moines de Tibhirine est le fruit de plus de quatre années d'enquête et d'entretiens en Algérie, complétés par de nombreux voyages dans d'autres pays musulmans. 
Henry Quinson, le traducteur franco-américain, a vécu six ans au monastère cistercien de Tamié, dont étaient issus deux des sept moines martyrs. En 2007, il approfondit la mystique de Tibhirine en publiant Prier 15 jours avec Christophe Lebreton, moine, poète, martyr à Tibhirine (Nouvelle cité, 3ème édition). En 2008, son récit autobiographique Moine des cités, de Wall Street aux Quartiers Nord de Marseille (Nouvelle cité, plus de 5000 exemplaires) revient sur ses relations avec Tibhirine comme source d'inspiration pour une mondialisation fraternelle, spécialement dans nos grandes villes européennes.