Clovis le fondateur
KURTH (Godefroid)
25.00 €
Epuisé
Clovis n'a que quinze ans lorsqu'il succède à son père Childéric en 481. Le nouveau roi des francs est ambitieux ; son ascension sera foudroyante. Vainqueur en 486 de Syagrius, dernier représentant de l'autorité romaine en Gaule, Clovis établit sa capitale à Soissons. Il contrôle toutes les terres jusqu'à la Loire. Mais cette soif de conquête ne s'arrête pas là. Après avoir repoussé les Alamans à Tolbiac, ce païen comprend l'avantage qu'il peut retirer d'une conversion au catholicisme. Il obtiendrait l'appui des évêques mais également celui des populations gallo-romaines. Poussé par son épouse Clotilde, Clovis choisit le jour de Noël 496 pour se faire baptiser à Reims par saint Remi. Cet acte, avant tout politique, apporte la stabilité dans un royaume en pleine expansion. Celui-ci s'étendra bientôt du Rhin jusqu'aux Pyrénées après la victoire contre les Wisigoths d'Alaric Malheureusement, cette œuvre unificatrice sera réduite à néant après sa mort en 511 avec le partage entre ses quatre fils. On a souvent réduit Clovis à quelques clichés - son baptême, le vase de Soissons, etc. C'était oublier ses qualités de guerrier, de fin diplomate, mais aussi de politique visionnaire, lui qui fut le premier à comprendre que l'alliance avec le clergé gaulois lui permettrait d'unifier son royaume. 
Godefroid Kurth fut l'un des pionniers dans les études historiques sur le haut Moyen Age européen. Outre ce Clovis, la plupart de ses autres ouvrages (Histoire poétique des Mérovingiens, Les Origines de la civilisation moderne, La Cité de Liège au Moyen Age) demeurent des synthèses de très grande qualité, qui font toujours référence.