La crise de la conscience européenne 1680-1715
HAZARD (Paul)
8.30 €
Disponible en stock
"La majorité des Français pensait comme Bossuet ; tout d'un coup, les Français pensent comme Voltaire : c'est une révolution", écrit Paul Hazard. De 1680 à 1715 s'affrontent, en effet, les idées les plus contradictoires et les plus puissantes. L'ordre classique paraissait éternel. Or, vers 1680, tout se met à bouger. Des esprits ont l'audace de prétendre que les Modernes valent bien les Anciens, que le progrès doit l'emporter sur la tradition, la science sur la foi. L'esprit de doute surgit partout : le goût des récits de voyage élargit les horizons; on discute de l'authenticité des textes sacrés ; on parle de religion naturelle, de mort naturelle, de droit naturel ; on rêve d'une ère de bonheur terrestre fondée sur la raison et sur la science ; les philosophes prônent la tolérance. Dans ce livre devenu un classique, Paul Hazard retrace l'histoire des origines de l'Europe contemporaine.