Esquisses sahariennes - Trois carnets inédits de 1885
FOUCAULD (Père Charles de)
70.00 €
Disponible sous peu
Le 21 mai 1884, venant de l'ouest, deux personnages misérablement vêtus, franchissent à pied la frontière symbolique séparant le Maroc mystérieux de l'Algérie, administrée par la France depuis une cinquantaine d'années. Ils viennent de réaliser l'une des plus étonnantes explorations de l'époque : le Maroc interdit.
L'un est un Saint-Cyrien. Ancien officier de hussards en Algérie, il a quitté l'armée deux ans plus tôt ; c'est le vicomte Charles de Foucauld, encore inconnu. L'autre, Mardochée, est un humble rabbin d'Algérie au service de Charles de Foucauld. (.)
Voici les croquis de Charles de Foucauld qui les a offerts à Henri Duveyrier en témoignage d'amitié, comme nous l'apprend une des lettres, adressée le 24 avril 1890 :
"Vous avez, je crois, entre les mains trois petits albums sur lesquels j'ai dessiné des vues du Sud de l'Algérie et de la Tunisie."