Hasard et certitude. Le transformisme devant la biologie actuelle
SALET (Georges)
39.00 €
Disponible en stock
Déjà en 1674 dans sa "Recherche de la Vérité", Malebranche notait le danger de trop faire confiance aux hommes de science : "Ce sont des gens qui cherchent la vérité : on suit ordinairement leurs opinions sans les examiner. Ainsi leurs erreurs sont d'autant plus dangereuses qu'ils les communiquent avec plus de facilité." (L. II, lIIe partie, ch. VIII, 4), Le Hasard et la Nécessité, le livre publié par Jacques Monod aussitôt la réception du prix Nobel, iIIustre à merveille ce propos du philosophe (et prêtre oratorien) : le célèbre biologiste y propose une vision du monde résolument athée, et tente de la justifier par des extrapolations qui vont bien au-delà des faits et des connaissances scientifiques.
En clair, il voulait exclure de la science (donc, pour lui, de la pensée et de la vérité) toute référence à un Créateur intelligent. Et son évolution "au hasard" tiendrait lieu de Dieu.
Comprenant le danger pour la foi, Georges Salet eut l'idée de retourner l'arme même de la science contre le savant biologiste. En effet, contrairement à l'idée que s'en formaient les Grecs, le hasard n'exclut pas l'existence d'une loi, donc d'un Législateur : il existe des lois mathématiques du jeu de dés (alea, en latin) et ce calcul "aléatoire", appliqué à la "mutation favorable" où Monod voyait le mécanisme d'une évolution progressive, démontre justement le contraire des prétentions évolutionnistes. Celte mutation est improbable à un degré tel qu'il équivaut à une impossibilité.
Depuis la première édition de cet ouvrage, trente ans tout juste ont passé, mais les termes du problème restent inchangés. Les lois des probabilités ne vieillissent pas, non plus que les êtres vivants : se renouvelant à chaque génération toujours semblables à leurs ascendants, n'en déplaise au Professeur Monod.
Ceux qui ouvriront ces pages en sentiront aussitôt tout le prix, et nous tenons à remercier ici Madame Salet et les Éditions Téqui d'avoir permis cette utile réédition. La désinformation scientifique n'est pas moins redoutable que les autres, et tous ceux pour lesquels importe avant tout la vérité, et toutes les formes et tous les ordres de vérité, comprendront l'importance de cet ouvrage.