Grammaire latine
PETITMANGIN (Henri)
20.70 €
Disponible en stock
Nous sommes partis de cette idée très simple, qu'une grammaire est faite pour être étudiée et pour être consultée. Ces deux buts ne se confondent nullement. Aussi nous avons donné un texte de syntaxe sans remarque, contenant tout ce que l'élève doit apprendre théoriquement et savoir parfaitement. Parallèlement au texte principal nous avons ajouté les précisions et compléments nécessaires, c'est-à-dire toutes les particularités que l'élève doit, non pas apprendre théoriquement, mais assimiler peu à peu par la pratique du thème et de la version. Nous espérons que, grâce à cette séparation bien nette, l'élève ne sera plus découragé par l'obligation d'apprendre une foule de détails dont il ne sent pas l'immédiate utilité, et même qu'il ne peut bien comprendre et aisément retenir que par l'usage.
Dans une grammaire conçue à la fois comme livre à étudier et livre à consulter, la table alphabétique des matières constitue un organe indispensable. On verra que nous nous sommes efforcés de la rendre aussi complète et commode que possible.
Nous n'avons pas indiqué les références pour les exemples cités. Outre que bon nombre de ces textes appartiennent en quelque sorte à la tradition, nous avons cru que la préoccupation pédagogique devait l'emporter sur le souci d'érudition. A quoi bon attribuer à Cicéron ou à César, à propos d'une règle incontestée, trois ou quatre mots arbitrairement découpés dans leur texte ? Pour les leur attribuer valablement, il aurait fallu s'interdire toute modification, maintenir telle difficulté accessoire, renoncer à accuser la symétrie avec telle autre règle, en un mot, oublier d'une façon fâcheuse le but essentiel qu'on se proposait.
H. Petitmangin