Une introduction à la philosophie T5 - Nouveau discours de la méthode
ECHIVARD (Jean-Baptiste)
32.50 €
Disponible en stock
Après les quatre volumes qui présentaient l'esprit des grandes disciplines philosophiques, d'une part, et chacune d'entre elles, d'autre part, ce dernier volume clôturera cette introduction à la philosophie proposée à partir des proèmes que saint Thomas a composés aux œuvres principales d'Aristote qu'il a commentées.
Dans ce cinquième tome sont présentées, traduites et expliquées les questions V et VI (a. 1 et 2) du commentaire de saint Thomas au De Trinitate de Boèce qu'il est seul à avoir commenté au Moyen-Age. Ce texte constitue une des meilleures introductions que l'on puisse avoir à la manière dont saint Thomas envisage la nature de la connaissance, celle de l'abstraction, des divers modes de procéder des sciences spéculatives, mathématiques, philosophie de la nature, métaphysique. Dans ces pages, Thomas a comme composé son Discours de la Méthode, unifiant les mathématiques, les sciences de la nature et la métaphysique avec la sagesse théologique. D'une certaine manière sont manifestées toutes les possibilités de l'acte de connaître.
Ce texte peut ainsi contribuer à unifier ce que trop souvent nous avons tendance à considérer comme désuni : la métaphysique, les "sciences" physico-mathématiques et la théologie. Du moins est-il une pièce importante à verser pour expliquer l'unité des divers savoirs : philosophiques, "scientifiques" théologiques.
Ont collaboré à ce volume M. André Clément et M. Pierre Magnard. 
Jean-Baptiste Echivard, docteur en Philosophie, et professeur de Philosophie au Lycée Marc Seguin-Saint Charles et à l'IPC-Facultés Libres de Philosophie et de Psychologie.
Pierre Magnard, Professeur émérite à la Sorbonne, spécialiste de la Renaissance, auteur de nombreux ouvrages dont
Pascal, la clé du chiffre, Le Dieu des philosophes, 1992 (prix de Philosophie de l'Académie française, prix Cardinal Mercier de l'Université de Louvain), Questions à l'humanisme (Grand Prix de Philosophie de l'Académie française, 2001), Pourquoi la religion ?  
André Clément Docteur d'Etat et canonique en Philosophie (U.L. Québec, 1954) ; professeur d'Université, titulaire de la chaire de philosophie de la nature (Cours d'anthropologie et de psychologie au CHU Necker-Enfants malades et au Séminaire international Saint Philippe Neri, I.C.R.S.P. Gricigliano, Sieci (Florence); doyen fondateur de la Faculté Libre de Philosophie Comparée (1969) ; conseiller adjoint national honoraire de l'Académie internationale "Greci-Marino" (ordine academico del Verbano) ; directeur de la collection "Docteur angélique" ; ancien délégué général de l'Association des Ecrivains catholiques.