-67 %
15.00 €
5.00 €
Disponible en stock
Lors de son accouchement, Béatrice Maucourant a une grave hémorragie. Dans l'urgence, on la transfuse. Sept ans plus tard, elle découvre que le jour même où elle donnait la vie, on lui a fait cadeau de la mort par l´intermédiaire des deux virus les plus redoutables de notre époque : le sida et l´hépatite C. Le juge Didier Gallot, lui, a découvert l´affaire du sang contaminé à travers le drame de Béatrice Maucourant. Il a remonté la filière de ce scandale, unique dans les annales d'une société démocratique, pour livrer le nom de ceux qui se sont arrangés pour retarder la machine judiciaire au maximum.
Chacun de ses auteurs prend la parole à tour de rôle pour témoigner et dénoncer. Béatrice Maucourant, avec ses mots simples, raconte l'enfer qu'est devenue sa vie, le courage de son mari et de ses trois enfants, la rage impuissante et le sentiment d'injustice qui, chaque jour, s'emparent d'elle. Didier Gallot décortique le côté juridique de cette sinistre affaire dont le cadre est un pays, le nôtre, qui détient le record absolu des contaminations par transfusion sanguine. La phase judiciaire du sang contaminé a commencé en 1988. Les vrais responsables, à l'exception de quatre médecins, n'ont pas été inquiétés. Les victimes continuent à payer.
Didier Gallot a publié plusieurs ouvrages dont Les Fossoyeurs de la Justice, Les Fossoyeurs de la police et Les Grâces de Dieu.