L´abbé Planchat - Martyr de la Commune
LAMBEL (Comte de)
6.50 €
Disponible en stock
Nous sommes le vendredi 26 mai 1871. 

Depuis le 18 mars précédent, Paris est aux mains des révolutionnaires, qui se sont insurgés contre le gouvernement, réfugié à Versailles, et ont constitué la Commune. Se revendiquant de la Terreur, ils ont persécuté l'Église et emprisonné de nombreux "suspects", parmi lesquels beaucoup d'ecclésiastiques. Mais voilà que Paris est désormais investie par les troupes régulières (les Versaillais) qui, de combat de rue en combat de rue, font, durant cette semaine qu'on qualifia de sanglante, reculer les communards. Vaincus, ces derniers déchargent leur haine contre leurs otages. 

51 prisonniers, dont 11 prêtres, tirés de la prison de la Roquette, sont conduits à travers le quartier de Belleville jusqu'au n°85 de la rue Haxo. Là, on les livre à une véritable meute sauvage. 

Parmi ces victimes, l'abbé Henri Planchat, membre de la communauté des Frères de Saint-Vincent-de-Paul, fondateur du patronage de Charonne et très zélé apôtre des pauvres. Il est donc le plus haï et le mieux désigné pour tomber sous les balles des sans-Dieu qui entendent faire divorcer le peuple de la religion de leurs pères.  

Le comte de Lambel (1814-1903), contemporain des événements et prolifique écrivain catholique (auteur de nombreuses biographies), retrace ici le parcours de l'abbé Planchat, offre à notre édification son inlassable apostolat et relate sa détention et son martyre.