Dom Augustin Calmet
BANDERIER (Gilles)
12.00 €
Disponible en stock
Augustin Calmet, connu sous le nom de dom Calmet (26 février 1672 à Ménil-la-Horgne - 25 octobre 1757 à Senones), est un exégète et un érudit lorrain. Grâce à la générosité d'une bienfaitrice, Mme de Beauvau, il put suivre les cours du collège que dirigeaient au prieuré de Breuil les Pères de la congrégation de Saint-Vanne. Entré à l'abbaye de Saint-Mansuy de Toul, il reçut le nom d'Augustin, et fit profession le 23 octobre 1689. Après Toul, dom Calmet entama des études de philosophie et de théologie à l'abbaye de Munster. C'est là que dom Calmet prit le goût pour la langue hébraïque. Prêtre le 17 mars 1696, il est nommé à Moyenmoutier afin de continuer ses travaux sur l'Écriture Sainte. Il y rédigera un Commentaire littéral de tous les livres de l'Ancien et du Nouveau Testament, ainsi qu'un Dictionnaire de la Bible. Abbé temporaire de Saint-Léopold, dans la capitale de la Lorraine, à Nancy, visiteur de la congrégation de Saint-Vanne, ses nombreuses charges ne l'empêchent pas de publier en 1728 une Histoire de Lorraine. Le 9 juillet 1728, les religieux de l'abbaye de Senones élurent abbé à l'unanimité dom Calmet. C'est dans cette riche abbaye que dom Calmet passera les trente dernières années de sa vie.
Malgré ses charges d'abbé et de président de la congrégation, il poursuivra ses travaux littéraires. Dom Calmet meurt, à Senones, le 25 octobre 1757. Il laisse l'exemple admirable d'une vie religieuse toute vertueuse, toute remplie de modestie, de travail et d'érudition. 
Ce livre contient un très grand nombre de photographies, illustrations et gravures, qui rendent la découverte de la vie de ce grand bénédictin passionnante.