Les égéries de la Révolution
TULARD (Jean et Marie-Josée)
20.50 €
Disponible en stock
Séduire au risque d'en mourir : tel fut le sort de plusieurs héroïnes de ce livre dont le rôle politique sous la Révolution s'acheva sur l'échafaud. Ainsi d'Olympe de Gouges ou de Mme Roland. On l'a oublié ou négligé : de grandes figures féminines tentèrent d'infléchir le cours de la Révolution dans un sens ou dans un autre. La plupart s'efforcèrent d'influencer des hommes politiques du temps - de là leur nom d'"égéries" - faute de pouvoir se faire entendre à la tribune et participer aux grandes décisions.
Une revendication que les révolutionnaires ne cessèrent d'étouffer. Et pourtant, n'étaient-ce pas les femmes qui avaient ramené le roi de Versailles à Paris ou contribué à la chute de la monarchie ? Voici l'histoire de la Révolution vue sous un autre jour, expliquant, entre autres, le renoncement du duc d'Orléans à ta régence après la fuite du roi ou la chute inattendue de Robespierre le 9 Thermidor.
Dans les coulisses de la scène politique, ne fallait-il pas chercher l'égérie ?  
Marie-José Tulard, haut fonctionnaire, puis avocate, a enseigné l'histoire des institutions à l'Université et publié plusieurs ouvrages juridiques. Jean Tulard, membre de l'Institut, professeur émérite à la Sorbonne, est spécialiste de l'histoire de la Révolution et de l'Empire, période à laquelle il a consacré de nombreux livres. Ensemble, ils ont aussi écrit Napoléon et quarante millions de sujets.