Cité, Nef de Paris
SUARES (André)
14.00 €
Disponible sous peu
"Voici donc la Cité, le grand navire de la France, la nef amirale de L'Occident, avec file Saint-Louis, son matelot à la remorque. Elle est amarrée entre les deux bras de la Seine. A qui vient de l'Orient, elle apparaît dès la boucle de Bercy, et surgit au plus large du fleuve, avec ses mâts de pierre, et le château fort de la cathédrale, puissamment appuyée à l'énorme gaillard d'arrière, l'abside en dos de lion accroupi.
Et la proue de l'île, au Pont-Neuf, plus aiguë que l'avant de la frégate la plus fine, n'attend que le "Largue l'amarre, largue l'écoute", l'ordre du destin, pour filer sur l'Océan, à la poursuite du soleil, vers l'infini de la lumière." Lyrique, fougueux, emporté et puissant, le poète André Suarès embarque pour un voyage sensible au coeur battant de la ville capitale, en sa Cité emblème, où se croisent plus de mille ans d'histoire.
Le palais de Justice, Notre-Dame, la Samaritaine, les ponts sur la Seine, les quais, les rues, les jardins et toute une foule de badauds, de fervents ou d'apparitions s'animent ici par la gràce de la prose vivante et du rayonnement presque mystique de ce grand Parisien que fut Suarès.  
André Suarès (1868-1948) : Né à Marseille, il est à partir de 1912 l'un des principaux animateurs de la NRF avec Gide, Claudel et Valéry. Son Voyage du condottière en Italie le rend fameux, à l'instar de ses portraits d'artistes (Goethe, Péguy) ou de grands hommes (Napoléon). Poète, essayiste, critique, son oeuvre profuse (récits, études, biographies, théatre, etc.) témoigne d'un maitre du style et d'une haute conscience, qui a écrit sans relâche contre tous les totalitarismes.