Neuvaine à Saint Vincent Ferrier (1350-1419) - Dominicain et apôtre de la Bretagne
CHARRIERE (Philippe-Guy)
3.50 €
Disponible en stock
Saint Vincent Ferrier est né le 23 janvier 1350 près de Valence. Il entre chez les dominicains à 17 ans. Prédicateur infatigable, il puise son éloquence dans les Plaies Sacrées de Notre Seigneur et dans les lumières de l'oraison. A 44 ans, il entre pleinement dans sa vocation de missionnaire, après avoir été guéri d'une grave maladie par Notre-Seigneur. Un bâton d'une main, un crucifix de l'autre, il sillonne la France, l'Italie, l'Espagne, la Suisse et même l'Ecosse, instruisant, édifiant, convertissant les foules. Il exhorte la chrétienté à se convertir : le retour du Christ est proche, les calamités du temps l'annoncent. Il rentre en Bretagne et, épuisé, meurt à Vannes le 5 avril 1419. Il est canonisé en 1455 à Rome par le pape Calixte III. Depuis, saint Vincent Ferrier est, dans la mémoire populaire, "le prédicateur de la fin du monde". Une partie de ses reliques est vénérée à la cathédrale Saint-Pierre de Vannes. 

Il est le saint patron du Pays valencien, des constructeurs,des tuiliers, des briquetiers, des couvreurs et des plombiers.Il est fêté le 5 avril. La Tradition l'invoque pour obtenir la grâce d'avoir l'esprit missionnaire, la compassion pour les plus démunis, contre l'épilepsie et le mal de tête.