La vie cachée de l´abbé Charles - Les années de formation sacerdotale d´un séminariste de l´entre-deux-guerres 1908-1939
EMMANUEL (Michel)
32.00 €
Disponible en stock
Dans le clergé parisien de l'après-guerre, la figure de Mgr Maxime Charles (1908-1993) se singularise avant tout par l'impressionnante fécondité d'un long ministère exercé successivement auprès des étudiants de Sorbonne - il fonde et dirige pendant quinze ans, entre 1945 et 1959, le Centre Richelieu, l'aumônerie catholique des étudiants de Sorbonne - puis auprès des fidèles fréquentant la basilique du Voeu national au Sacré-Coeur, sur la butte Montmartre, sanctuaire dont il est le recteur entre 1959 et 1985. Si en effet on recense parmi ses "fils" des dizaines de prêtres, une quinzaine d'évêques et deux cardinaux, le nombre de ses "filles" demeure incalculable, tout comme celui des milliers de militants laïcs qu'il a formés au cours de plus de cinquante années de ministère.
Ce livre remonte aux sources d'une si grande fécondité et d'une si singulière vitalité à travers une enquête minutieuse sur les années de formation de Mgr Charles. Comment un tel personnage a-t-il été préparé à son ministère futur ? Quel prêtre a-t-il voulu devenir ? Quel rapport à la modernité ses années de formation et ses premières années de ministères reflètent-elles ? La vie cachée de l'abbé Charles est l'étude de ses années de jeunesse mais aussi - et surtout - de sa vie intérieure car aussi bien une vocation sacerdotale relève-t-elle avant tout de cette dernière catégorie. 
Agrégé et docteur en histoire, Michel Emmanuel est enseignant au Collège Stanislas à Paris.