Discours sur le Blitzkrieg - Discours officiels et intégraux du 28 avril 1939 au 24 février 1941
HITLER (Adolf)
35.00 €
Disponible en stock
Pour qui est passionné par les prémices de la IIe Guerre mondiale et sa première partie, ces discours démontrent à quel point l'argumentation d'Adolf Hitler était rigoureuse, appuyée sur une documentation précise et sérieuse, utilisant une fort belle langue, claire. mais nullement concise, le Führer, incorrigible bavard, restant fidèle à lui-même !
Pour qui veut explorer les sentiers désertés par les historiens patentés, les universitaires et les académiciens, pour qui cherche honnêtement à savoir ce que fut le déroulement des faits réels et non ce qu'en ont dit les vainqueurs et ce qu'ont répété après eux les fonctionnaires de l'écriture historique, pour tous ceux et celles qui en ont assez des mensonges et des approximations, ce livre est enthousiasmant.
Les discours d'Adolf Hitler ont toujours été longs, mais aussi admirablement documentés et, quoi qu'en aient dit des commentateurs qui ne les ont peut-être jamais lus attentivement, ils sont fort bien présentés, en une langue harmonieuse, mais simple, dépourvue d'afféterie littéraire.
Adolf Hitler est un Allemand et un panthéiste : ses textes contiennent presque toujours une référence à la divinité créatrice. Toutefois, les discours de guerre sont moins encombrés de métaphysique que ceux des années 1920-1938.
L'ennui est que le Führer du IIIe Reich se croit missionné par sa conception de la divine providence pour créer les conditions géopolitiques de l'éclosion de la Surhumanité. Authentique "fou de dieu", comme Moïse ou Mahomet, Adolf Hitler va bientôt se lancer dans son Grand uvre : attaquer l'URSS pour annihiler l'hydre marxiste et conquérir à l'Est un espace de reproduction pour sa "race germano-scandinave". Il sera aussi impitoyable dans sa guerre que l'ont été, 32 siècles plus tôt, les hordes de Josué au service de l'idée mosaïque, les possibilités techniques du XXe siècle de l'ère dite chrétienne lui offrant le moyen d'industrialiser l'extermination des sujets jugés indignes d'occuper la nouvelle terre promise.