Maurras et la pensée contre-révolutionnaire - Collection Repères
ANONYME
3.00 €
Disponible en stock
Comment un simple journaliste, agnostique de surcroît, en est-il arrivé à définir que la monarchie était la solution politique la meilleure pour la France, tandis que la démocratie n'était qu'une "machine à mal faire" ?
C'est tout l'intérêt de cette étude que de montrer le cheminement intellectuel de Maurras pour en arriver à cette conclusion, à travers son expérience personnelle et son analyse aiguisée des événements politiques des XIXe et XXe siècles, à la suite de quelques rationalistes du XIXe siècle (Taine, Le Play, Renan, Sainte-Beuve, .) et avec l'aide de ses amis de l'Action Française (dont Jacques Bainville).
"Ainsi, appuyé sur sa méthode, l'empirisme organisateur, et ne perdant pas de vue son objectif, la défense de la nation, Maurras va construire rationnellement une démonstration de la nécessité de la restauration monarchique".
L'analyse des drames de 1789 et 1870, la faiblesse intrinsèque de la démocratie dans la défense de la nation et l'absurdité de l'idéologie républicaine (liberté, égalité, fraternité) le conduiront logiquement à fustiger la démocratie comme mortelle pour la société.