La banque et le régime corporatif
VIRION (Pierre)
7.00 €
Disponible en stock
Un nécessaire opportuniste exige que la corporation prenne aspect de compromis. Quand on se révolte contre une doctrine, il faut en découvrir une autre à dénigrer en guise de pendant. Le grand public aime cette manière de louvoyer entre deux écueils. L'étatisme et anarchisme constituent la symétrie désirée. 

Mais le lecteur avisé voit au delà de ce cadre factice. Il sait quelle est la menace actuelle et il voit dans le corporatisme non un compromis, mais une riposte. M. Virion à très heureusement inscrit en tête d'un de ses paragraphes: "Et d'abord,exclusion de l'Etat." 

Non pas que nous soyons hostile en principe à l'Etat. Mais l'Etat auquel nous voulons arracher les banques est un état fondé sur le dogme de la lutte des classes, préoccupé de l'intérêt de certaines catégories de population et non de l'intérêt national, partisan et non arbitre.