100 expressions héritées de l´Histoire
METTRA (Mélanie)
9.90 €
Disponible sous peu
Pourquoi dit-on "Impossible n'est pas français", et "un coup de Jarnac", et "vendre son âme au diable" ? D'où viennent ces expressions ? Chacun d'entre nous y a fréquemment recours sans penser au contexte dans lequel elles sont nées, ni à celui qui les a formulées pour la première fois. Elles nous viennent d'Athènes, de Rome, de la Cour de France ou de l'épopée napoléonienne, et leurs auteurs (quand il y en a un) sont souvent des personnages du petit théâtre de notre imaginaire national.
Ils ont pour nom César, Clovis, Louis XIV, Clemenceau - excusez du peu. La mémoire collective les a conservées parce qu'elles sont imagées. Elles contribuent à mettre un peu de piment dans notre langue. En connaître l'origine ajoute à sa saveur. Le saviez-vous ? "La tournée des grands ducs", "les calendes grecques" et "j'y suis j'y reste" appartiennent à notre patrimoine national. Il faut les préserver.