La prière du coeur
COCHEM (Père Martin de)
7.00 €
Disponible en stock
Les Pères de l'Église sont unanimes à affirmer la nécessité de la prière. Selon leur doctrine, tout ce dont l'homme a besoin pour son corps, pour son âme, dans le temps et dans l'éternité, il l'obtient par la prière ; au point que Dieu ne fait descendre du ciel sur la terre aucun don, aucune grâce, s'il n'en a été préalablement sollicité. Quand l'Esprit-Saint exhorte à la prière, il ne fixe ni époque ni durée, mais il la veut continuelle.
Et le précepte du divin Maître : "Il faut prier sans cesse", oblige tous les hommes. Une foule de personnes errent sur ce point. Elles se donnent beaucoup de peine sans aucun profit, leurs interminables prières n'étant qu'un vain mouvement des lèvres, auquel ne se joint aucune attention. Savent-elles seulement ce qu'elles disent ? "Ainsi donc, nous dit le Père Martin de Cochem, employez peu de mots, contentez-vous d'exposer vos besoins au Père du ciel. Plus votre prière sera simple, humble, candide, plus elle plaira à Dieu et sera puissante auprès de lui." L'auteur, capucin universellement connu et apprécié par son livre sur la Sainte Messe nous instruit ici avec autant de clairvoyance sur le trésor que constitue cette "prière du coeur", cet Exercice des oraisons jaculatoires, excellemment pratiqué par tous les saints depuis le commencement du monde. Il fut même l'une des pratiques préférées des Pères du désert.
"L'exercice des oraisons jaculatoires, dit le cardinal Bona, est d'une si grande importance pour parvenir à la perfection en peu de temps, que tous les hommes remarquables par la doctrine et par la sainteté en ont fait le plus grand cas." C'est le plus facile en soi de tous les moyens de sanctification, puisqu'il ne consiste qu'en de courtes prières. "Concluons, dirons-nous avec Bourdaloue, combien nous sommes inexcusables, lorsque nous négligeons une manière de prier qui doit nous coûter si peu, et qui nous peut être si salutaire."