Père Finet (1898-1990) - Fondateur des Foyers de charité avec Marthe Robin
LEVRAT (Régine)
22.50 €
Disponible en stock
A 16 ans, Georges Finet reçoit l'appel au sacerdoce à Ars : il se rend alors à Rome pour suivre des études de philosophie et de théologie, interrompues par la guerre. Ordonné prêtre à Lyon en 1923, il est par la suite nommé sous-directeur de l'enseignement libre. Son destin semble tout tracé dans la hiérarchie de l'Egtise. C'est alors que survient l'événement décisif qui décidera de toute sa vie : la rencontre providentielle avec Marthe Robin le 10 février 1936.
Dès lors, toute sa vie sera consacrée à l'accompagnement spirituel de Marthe jusqu'à son décès en 1981, et à la réalisation de l'oeuvre que le Seigneur lui dicte : les Foyers de Charité. Réalisation faite grâce à une collaboration intime, Marthe étant l'inspiratrice, la voix du Ciel, le père Finet l'artisan, le maître d'oeuvre. "Tu ne pourras rien sans lui." Sa paternité spirituelle sur Marthe Robin est le grand mystère de sa vie.
Chaque jour, Il montait auprès d'elle, matin et soir, l'accompagner dans sa mission de prière, de combat contre le démon et d'accueil des visiteurs. Chaque semaine, il était présent, la soutenant dans son agonie. Leur oeuvre commune, les Foyers de Charité, a pour mission la formation de laïcs engagés au service de l'Eglise. Mission réalisée principalement par la prédication de retraites (il en prêchera 486 jusqu'à sa mort, le Samedi saint 1990) mais aussi par l'animation d'écoles accueillies de la famille des Foyers.
Régine Levrat brosse le portrait de cet homme de combat que les épreuves n'ont pas épargné, dont les armes ont été la Foi et la Fidélité.  
Régine Levrat, née en 1938, est la nièce du père Finet. Agrégée d'histoire-géographie, auteur de plusieurs ouvrages, elle a enseigné à l'Université de Yaoundé au Cameroun, puis à l'Université de Lyon-2. Membre active du Mouvement fondé par son oncle, elle a séjourné dans de nombreux Foyers de Charité en France et en Afrique. On compte aujourd'hui 80 Foyers à travers le monde.