Saint Louis et l´Anjou
VACQUET (Etienne)
29.00 €
Disponible sous peu
En 1214, l'année même de la naissance du futur Louis IX, devenu pour la postérité Saint Louis, l'Anjou entre définitivement dans le domaine royal français : la bataille de la Roche-aux-Moines, aux portes d'Anjou, fût fatale aux Plantagenêts. Dès lors, la province devient un soutien indéfectible des Capétiens.
Paris supplantait Londres. Quelles furent les conséquences de ce changement dans l'histoire et les arts de l'Anjou ? C'est à cette question que répondent dans cet ouvrage dix-sept historiens, archéologues et historiens de l'art qui, pour la première fois, livrent au grand public un synthèse des quarante dernières années de fructueuses recherches, découvertes et analyses : ainsi apparaît une image nouvelle du XIIIe siècle dans cette terre aux confins de la France.
Le temps n'est pas le même pour l'architecture ou la sculpture, la peinture ou le vitrail ; traditions et influences, réception et diffusion des arts varient. Quel fut le rôle de la famille royale sur le territoire, qu'il s'agisse de Saint Louis ou de son frère Charles, devenu prince apanagé d'Anjou lancé dans ses conquêtes européennes ? A la fin du XIIIe siècle, quelle image peut-on donner de l'Anjou, avant qu'elle n'entre en 1299 dans le patrimoine de la nouvelle dynastie française des Valois ?