Les merveilles de Sainte Philomène
ANONYME
3.00 €
Disponible en stock
Le 24 mai 1802, des ouvriers, chargés de déblayer les voies souterraines des catacombes de Sainte-Priscille, près de la porte Salaria, découvrirent une tombe. La pierre sépulcrale était en terre cuite. Trois tuiles en fermaient l'entrée sur lesquelles se lisait l'inscription : "Pax tecum Filumena". Paix avec toi Philomène. Autour de l'inscription se trouvaient des symboles : une ancre, trois flèches, un fouet, une palme et un lis.
Ce petit livret contient l'intégralité de la révélation de la vie et du martyre de Sainte Philomène à Soeur Marie Louise de Jésus.
"Ma chère soeur, je suis fille d'un prince qui gouvernait un petit état dans la Grèce (sous la tutelle de Rome). Ma mère aussi était de sang royal. Je naquis le 10 janvier. On me donna, au moment de ma naissance, le nom de Lumena, par allusion à la lumière de la foi, dont j'avais pour ainsi dire été le fruit. Le jour de mon baptême, on m'appela Filumène.
Une autre révélation faite à un prêtre zélé, grand dévot de la sainte Martyre, raconte également l'occasion du martyre de sainte Philomène.
Elle nous apprend qu'elle fut persécutée pour avoir refusé la main de Dioclétien, parce qu'elle avait voué sa virginité au Seigneur.
Ce livret offre aussi à la piété et à la dévotion du lecteur la merveilleuse histoire de la découverte du corps de Sainte Philomène, la translation des reliques à Mugnano en Italie, plusieurs guérisons miraculeuses dont celle de Pauline Jaricot. On y trouvera aussi deux neuvaines et plusieurs prières.
"Sainte Philomène est secourable à tous ceux qui ont recours à Elle", Saint Jean-Marie Vianney, Curé d'Ars