Le piano et le violoncelle
GRANRUT (Claude du)
12.00 €
Disponible en stock
"Quand on a contemplé la mort, on est blindé pour la vie." Cette femme si frêle qui s'était révélée au camp de concentration infatigable et indomptable a su tirer de cette expérience de nouvelles règles de vie : elle a su ressusciter l'espoir, le chemin de l'action et de la confiance.
Toutes celles et ceux qui l'ont approchée ou vécu auprès d'elle ont connu ce sentiment de force et de plénitude. Parmi eux Jacqueline Bouvier Kennedy. De ma mère, elle et moi avons reçu le meilleur de nous-mêmes.
Pendant ces cinquante années de complicité et de lutte pour la juste place des femmes et la construction de l'Union européenne, ma mère et moi avons, à notre façon, interprété la Sonate pour piano et violoncelle de Frédéric Chopin : ma main droite esquissait mes rêves et l'archet du violoncelle me montrait la voie pour les réaliser.  

Claude du Granrut est la fille de Robert de Renty, mort au camp d'ElIrich, et de Germaine de Renty, rescapée du camp de Ravensbrück. Pupille de la Nation, diplômée de l'Institut politiques de Paris et de Mount Holyoke College (USA), elle a fait une carrière de fonctionnaire au ministère du Travail puis comme magistrat des Cours administratives d'appel. Élue conseillère municipale de Senlis en 1977, elle en devient première adjointe. En 1986, élue conseillère puis vice-présidente du Conseil régional de Picardie, elle est désignée en 1994 par le gouvernement pour siéger au Comité des Régions de l'Union européenne jusqu'en 2010. En 2006, elle crée la Société des familles et amis des anciennes déportées et internées de la Résistance (SFAADIR).