La réforme du mariage - Approche critique sur les mutations familiales
DOUCHY-OUDOT (Sous la direction de Mélina), COLLECTIF
28.00 €
Disponible en stock
Cet ouvrage - écrit par des spécialistes de cette question - doit être accueilli pour ce qu'il est, un ouvrage critique sur les mutations familiales, à partir de la loi du 17 mai 2013 relative à l'ouverture du mariage aux personnes de même sexe en raison, notamment, de ses conséquences prévisibles sur les familles et sur la parenté.
La maîtrise des modèles possibles de familles est l'un des moyens les plus sûrs de transformer de l'intérieur une société et les valeurs qui la fondent ; il est proprement "révolutionnaire".
Le processus a été enclenché autour des années soixante-dix. Il se poursuit inexorablement au moyen de lois successives, la loi n° 2013-404 du 17 mai 2013 n'étant, à cet égard, qu'une étape de plus sur le chemin de la déconstruction opérée.
L'exemple d'autres pays montre la voie qui a été ouverte par les législations modernes, sans que le voyage ne soit encore achevé. 
Ont participé à cet ouvrage dirigé par Mélina Douchy-Oudot, professeur à l'Université du Sud Toulon-Var, membre du CDPC Jean-Claude Escarras,UMR 73-18 :
Isabelle Barrière-Brousse, professeur à l'Université Aix-Marseille ; Sara Diez Riaza, professeur à l'Université Comillas (Madrid) ; Guillaume Drago, professeur à l'Université Panthéon-Assas (Paris II), directeur du Centre d'Études Constitutionnelles et Politiques ; Hervé Lécuyer, professeur à l'Université Panthéon-Assas (Paris II) ; Philippe Malaurie, professeur émérite de l'Université Panthéon-Assas (Paris II) ; Georges Pieri, professeur émérite de l'Université de Bourgogne, Faculté de droit ; Jean-Claude Ricci, professeur des Universités à l'Université Aix-Marseille ; Éric de Rus, agrégé de Philosophie
.