Eglises bourguignonnes au diocèse d´Autun
TOURNOUX (Norbert)
9.00 €
Disponible en stock
Dans notre vieux monde, tous les diocèses collectionnent de belles églises, mais certains sont favorisés, puis combien comptent encore par centaines les édifices romans légués par les siècles ? Tous aiment à souligner la notoriété de leurs anciens monuments religieux, l'éclat de leurs pèlerinages éminents, mais chacun ne peut offrir des noms radieux comme Tournus et Cluny, Paray-le-Monial et Autun ; même si l'on préfère l'un à l'autre, les deux grands arts du Moyen Age sont appréciables, cependant les régions ne leur furent pas éqalement favorables : si le gothique ne s'installa pas trop mal dans le Chalonais. il n'a guère pris pied dans le Mâconnais, fief du roman ; à première vue, les constructions de ce dernier style ne sont pas toujours imposantes : on préférera longtemps le choeur d'Auxerre à l'aspect d'Autun, essayons toutefois de pénétrer jusqu'à leur intimité ou d'en deviner l'âme pour ainsi dire ; des nids importants de sanctuaires antiques peuvent être présentés par plusieurs diocèses de la chrétienté, mais combien parviendraient à répertorier - comme celui d'Autun - deux à trois cents vieilles églises romanes ? que de Saint-Gengoux l'on s'achemine vers Tournus ou Monceau, Charoiles ou Mâcon : l'on ne saurait manquer de découvrir quelques facettes de ce trésor, joyau assez enviable de la Bourgogne méridionale.