Charles Maurras, 60 ans après
TISSERAND (Axel)
20.00 €
Disponible en stock
"Rendez-moi ma personnalité. Ne vous amusez pas à fabriquer un mannequin que vous appelez Charles Maurras. J'ai, moi, ma vie, mes livres, ma doctrine, mes idées, mes disciples", déclarait Maurras au dernier jour de son procès, en janvier 1945. Or, il semble qu'on soit de moins en moins enclin à rendre à Maurras (1868-1952) sa personnalité. Le Martégal est plutôt cité (à charge) par des commentateurs ou des hommes politiques dont les propos révèlent le plus souvent qu'ils ne l'ont jamais lu.
Il était donc légitime de se demander ce qu'il reste, "soixante ans après" sa mort, de la très riche personnalité et du génie si divers du fondateur du nationalisme intégral, tant Maurras, dont l'influence a dominé son siècle, semble réduit à un nom, le nom commun de l'obscurantisme politique et de l'anti-intellectualisme. Que reste-t-il aujourd'hui de celui qui, après avoir lutté toute sa vie pour une certaine conception de l'homme et de la nation, évoque, dans une lettre-testament envoyée à son disciple Pierre Boutang, en 1950, la nécessité de construire l'"arche franco-catholique" qui "attestera, dans la corruption éternelle et universelle, une primauté invincible de l'Ordre et du Bien" ? C'est à cette question que le colloque "Maurras, soixante ans après", organisé le 27 octobre 2012 à la Maison des Mines de Paris par le Cercle de Flore, avait l'ambition de répondre. 
Axel Tisserand, président du Cercle de Flore et ancien élève du philosophe Pierre Boutang, est agrégé de Lettres Classiques et docteur de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes, section des sciences religieuses. Spécialiste de Boèce, il a fait paraître entre autres : Ch Maurras, Lettres des Jeux olympiques, GF, Paris, 2004 (introduction, notes et dossier) ; Dieu et le Roi, Correspondance entre Charles Maurras et l'abbé Penon, Editions Privat, 2007; Cahier de L'Herne Maurras, avec S. Giocanti, 2011 ; Pierre Boutang, Qui Suis-Je ? Editions Pardès, 2013. Ont collaboré à ce volume : Stéphane Blanchonnet, Michel Déon, Antoine Foncin, Jean-Marc Joubert, Gérard Leclerc, Jean-François Mattéi, Martin Motte, Dominique Paoli, Emile Poulat, Frédéric Rouvillois, Charles Saint-Prot, Rémi Soulié, Guillaume de Tanoüarn, Arnaud Teyssier, Axel Tisserand.