L´autre combat - Vers une reconstruction humaine des militaires blessés, des sans-abri, des prisonniers
DUCOURNEAU (Jean-Yves)
16.00 €
Disponible en stock
Personne n'est à l'abri de connaître un jour une désolation profonde. Telle est la leçon que le père Ducourneau tire de son expérience de vie auprès de ceux qu'il appelle nos frères de la rue, nos frères des prisons ou nos frères militaires, blessés dans leur corps et leur coeur.
Il montre dans ce livre que, quand ces personnes croisent nos routes quotidiennes, nous n'avons pas d'autre choix que de vivre en fraternité solidaire avec elles, si nous voulons agir en êtres humains.
Il ne s'agit pas d'être "spécialiste" de quoi que ce soit, mais d'être simplement "porteur d'amour" car le combat que ces personnes blessées sont amenées à vivre n'est pas un combat ordinaire. Il est le combat pour se remettre debout, conscient de la dignité qu'ils n'ont jamais perdue mais dont nous sommes capables de nier la noblesse lorsque nous osons juger de la valeur de leur vie. Il est justement le combat du sens de leur vie, il est le combat de la fraternité d'âmes que nous sommes appelés à gagner contre toutes les forces déstructurantes qui invitent à la mort. Enfin, il est le combat qui montre que l'homme, cet être complexe, est à la fois physique, psychique et spirituel, et donc qu'il est appelé à être bien plus grand que ce qu'il est, et quel que soit ce qu'il paraît aux yeux du monde.
Voilà L'autre combat. 
Né en 1960, le père Jean-Yves Ducourneau, prêtre de la Mission de saint Vincent de Paul, a été aumônier de prison avant d'être aumônier militaire. Il a servi notamment à la Légion Étrangère. Il a participé à des opérations extérieures menées entre autres au Liban, au Kosovo, en Côte d'Ivoire et en Afghanistan.
Ce livre s'inscrit dans la suite de
Jésus, l'Église et les pauvres et Les Cloches sonnent aussi à Kaboul.
"Puisse le lecteur ouvrir ce livre d'une main tremblante, le coeur en peine, et le refermer d'une main ferme, le coeur en paix."
Mgr Luc Ravel, évêque aux Armées françaises.