La Légion Etrangère - Histoire et Dictionnaire
COMOR (André-Paul)
32.00 €
Disponible en stock
"Légionnaire, tu es un volontaire servant la France avec honneur et fidélité" ; "Chaque légionnaire est ton frère d'armes, quelle que soit sa nationalité, sa race ou sa religion. Tu lui manifestes toujours la solidarité étroite qui doit unir les membres d'une même famille" ; "La mission est sacrée, tu l'exécutes jusqu'au bout et, s'il le faut, en opérations, au péril de ta vie" : les articles I, II et VI du code d'honneur du légionnaire expriment tout l'esprit de la Légion étrangère, institution et société militaire d'exception. Créée en 1831, aujourd'hui forte de 7 200 hommes de 150 nationalités, elle constitue bel et bien une famille, avec ses glorieux faits d'armes, ses légendes, ses drames, ses rites et ses règles. En son sein se côtoient des héros et des oubliés de l'Histoire, "des aventuriers et des distraits, des brutaux et des poètes, des monte-en-l'air et des aristos", comme l'écrit Étienne de Montety dans sa préface. Bref, un univers profondément romanesque, qui est aussi un modèle d'intégration.
De cette famille, la littérature, les chansons et le cinéma se sont depuis longtemps emparés, entretenant le mythe du légionnaire qui a tout quitté pour prendre un nouveau départ sous une identité dite "déclarée". Ce légionnaire, soldat d'élite dont le passé reste toujours très mystérieux, tatoué mais sujet au "cafard", amateur de femmes, de bagarres et de pinard, chante à bon droit Non, je ne regrette rien : "C'est payé, oublié, balayé. Je me fous du passé !"
Au-delà de ce mythe, et s'affranchissant des clichés, cet ouvrage offre en près de huit cents entrées la première synthèse de l'histoire de la Légion étrangère. Sont présents les hommes - avant tout -, les batailles, les traditions et le vocabulaire légionnaires, les conditions de vie, de recrutement, les uniformes et l'histoire des régiments, mais aussi tous les sujets rarement traités comme la désertion, la propagande ou l'espionnage. Historiens, peintres et écrivains racontent ainsi ces "Français par le sang versé" qui depuis 1831 ne vivent que pour leurs idéaux. 
Cet ouvrage a été réalisé sous la direction d'André-Paul Comor, maître de conférences honoraire à l'lEP d'Aix-en-Provence. II réunit cinquante-cinq auteurs, parmi les meilleurs chercheurs français et étrangers. Il est préfacé par Étienne de Montety, directeur du Figaro littéraire et auteur, notamment, des Hommes irréguliers (2006).