Kitbouka - Le Croisé mongol
ANSELIN (Paul)
22.00 €
Disponible en stock
En 1260, le chrétien Kitbouka, général mongol au service des petits-enfants de Gengis Khan, à la tête d'une armée de Mongols, d'Arméniens et de Francs du nord de la Syrie, vient de s'emparer de Damas, de Bagdad et fonce sur ses objectifs : Jérusalem et Le Caire. Mais le 3 septembre, à Aïn Djalout en Galilée, Kitbouka est battu par une armée musulmane, les mamelouks d'Egypte, appuyés par d'autres Francs, ceux de Saint-Jean-d'Acre.
Cette bataille - bien que très peu connue - est capitale : en brisant cette "croisade" mongole, elle a bouleversé le sort et l'histoire du Proche et Moyen-Orient jusqu'à aujourd'hui. Cette défaite mit définitivement un terme au rêve de Gengis Khan et de celui de ses héritiers. C'est toute cette épopée que l'auteur nous décrit, chevauchées nées dans les steppes d'Asie centrale, déferlant sur la Chine, la Perse, le Caucase, la Russie, le Levant et lorgnant vers l'Europe occidentale.
Ce livre est une histoire de batailles, de violences, de massacres, d'incendies, de diplomatie et d'amours. Voici l'histoire d'un Empire qui est encore vivace - même si elle est mal connue - dans la mémoire collective. L'histoire d'une tentative d'alliance entre, d'une part, les Mongols influencés par les chrétiens nestoriens, d'autre part les Croisés latins et les Byzantins, qui a ébranlé le monde et a failli en changer la face. 
Paul Anselin, élu breton pendant des décennies, a été officier parachutiste en service au sud de la Méditerranée. Ce qui lui a donné une perception vraie des hommes à la guerre, face à la mort, et aussi une fine connaissance du monde arabo-musulman.