L´épopée de la 13ème Demi-brigade de légion étrangère. 1940-1945
COMOR (André-Paul)
23.00 €
Disponible en stock
La Demi-brigade légère de montagne de Légion étrangère, qui prend le numéro 13 pour devenir la 13è D.B.L.E., est une unité de marche dont la constitution a été décidée en janvier 1940 pour faire partie du Corps expéditionnaire français en Scandinavie. Le 28 mai 1940 à Narvik, les légionnaires donnent à la France sa première victoire de la Seconde Guerre mondiale.
Son ralliement au général de Gaulle le 30 juin 1940 en fait le fer de lance des Forces françaises libres. Conduite par le colonel Monclar, la Demi-brigade participe aux campagnes du Gabon et d'Erythrée où elle s'illustre à Massaouah en avril 1941. Après la pénible guerre de Syrie et les ralliements massifs du 6è R.E.I., le nouveau chef de corps, le lieutenant-colonel Amilakvari, forge l'outil de guerre le plus original de la Légion étrangère pendant la Seconde Guerre mondiale.
Au sein de la 1ère brigade française libre les légionnaires contribuent de manière décisive à la défense héroïque de Bir Hakeim en mai-juin 1942. Surmontant les épreuves de l'exil et de la guerre du désert - ils perdent leur colonel à El Himeimat - les légionnaires de la Demi-brigade se retrouvent bientôt avec leurs camarades d'Afrique du Nord en Tunisie. Jusqu'au 8 mai 1945, en Italie et en France, la 13è D.B.L.E., rentrée dans le rang, conti nue de combattre au sein de la 1ère D.F.L. devenue entre temps 1ère D.M.I.
Malgré les crises qui jalonnent son épopée, ce "régiment de circonstance" se révèle un magnifique instrument de guerre.
Bien plus et surtout, la 13è D.B.L.E. assure dès 1940 la transition entre la "vieille" et la "nouvelle" Légion.