Grégoire petit paysan du Moyen Age
PERE CASTOR
7.10 €
Epuisé
Si un jour tu as la chance de traverser le joli pays d'Othe, en Champagne, tu passeras peut-être à Bercenay.
Aujourd'hui le village, le long du ruisseau, te paraîtra bien endormi. 

Oh ! mon joli chaperon tout neuf ! Je l'enfile par la goulée, j'en ajuste la pèlerine. Seul, mon visage, tout réjoui, apparaît dans la visagière. Fait-il froid et venteux ? J'entortille la cornette, bien serrée, autour de ma tête. Le temps s'adoucit ? Mon chaperon, je le porte « en gorge ». Pas besoin de bourse : nouée, la pointe de la cornette fait l'affaire. L'été, mon chaperon devient bonnet. Je le coiffe par la visagière et je reste à l'ombre de la pèlerine. Pour les jours de fête, je retrousse hardiment sa pèlerine en « crête de coq », ou bien, d'un geste désinvolte, je le jette sur l'épaule en le tenant par la cornette