Mes derniers cahiers (4ème série) N° 4 - Le retour des morts-vivants
BRIGNEAU (François)
10.67 €
Disponible en stock
Le 28 mars 1993, la gauche connaissait la plus grande défaite électorale de son histoire. Elle perdait 215 députés. Son groupe parlementaire se limitait à 67 représentants contre 485 UDF-RPR.
Deux ans plus tard, Lionel Jospin, son candidat à l'élection présidentielle, arrivait en tête au premier tour. Il rassemblait près de 14 millions de voix au second.
Chirac n'était élu que grâce aux électeurs du Front national. Depuis, la gauche avance dans toutes les partielles (six circonscriptions et neuf cantons perdus par la majorité). L'extrême gauche a paralysé Paris pendant un mois, sans que le gouvernement riposte.
Pourquoi ?
Comment ?
François Brigneau raconte.