Capitaine Bonelli. L´arbre à papillons
HELCEGE (Bénédicte)
22.00 €
Epuisé
Passant, va dire à Sparte que nous avons choisi nos lois : accomplir notre destin. Nous avons si souvent frôlé la mort que cette superbe garce nous a exemptés des caprices des vivants. Notre lointaine enfance a connu un monde aujourd'hui disparu au parfum qu'exhale l'arbre à papillons. Nous avons eu l'insigne honneur de servir dans les rangs de l'une des plus glorieuses phalanges de tous les temps avec honneur et fidélité. Sans que nous l'eussions su, n'ayant pour toute ambition que de forcer le respect des anciens selon les vénérables traditions, nous incarnâmes l'élite de l'élite. Insouciants comme des scouts dans un grand jeu dangereux, nous ne nous sommes pas vraiment rendu compte que notre phalange entrait dans la légende des moines-chevaliers. parfois assez paillards.
Le 1er BEP était mort plusieurs fois pour obéir aux lois immémoriales de la guerre, donnant naissance au légendaire 1er REP, tandis qu'entre les opérations nous savourions les joies de la vie, goulûment et sans retenue.
Et brusquement, la renommée fit de nous des réprouvés, condamnés par le bras séculier à l'instar des Templiers. "Je ne regrette rien" chante à notre mémoire. Le fracas des combats s'est tu, comme les tourments de l'âme se sont estompés. Dans le destin d'un demi-solde de l'épopée, il est de règle de chanter la geste de nos vingt ans, sous l'arbre à papillons.
Corse, né en Algérie où son père était en garnison, Dominique Bonelli grandit à Dijon et décide, à 22 ans, de s'engager pour aller combattre en Indochine. Lieutenant au choc, fait prisonnier à la chute de Dien Bien Phu, il connaît la longue marche et la captivité puis retrouve l'Algérie, en réalisant enfin son plus grand rêve : être légionnaire. Embastillé et destitué après le putsch, il voit se briser sa carrière d'officier. Condamné à repartir à zéro, il réalise une belle carrière dans le civil grâce à la solidarité de certains, à sa volonté farouche et à son immense amour de la vie.  
Professeur de Lettres, Bénédicte Helcégé, issue d'une famille qui compte des générations d'officiers, se passionne depuis toujours pour le métier des armes et l'histoire de la France. Après la biographie d'un officier du 2 BEP, Parcours Complet, elle a souhaité raconter la vie du capitaine Bonelli qui, à ses yeux, incarne toutes les qualités du vrai soldat, et, à travers ce récit, contribuer à faire connaître ces guerres orphelines, ignorées des jeunes générations.