L´ordonnance du 3 mars 1357 - Les Valois dans la tourmente
SAVISKY (Serge)
39.50 €
Disponible en stock
Cet ouvrage, thèse de doctorat en histoire du droit, permet une compréhension de l'ordonnance du 3 mars 1357 en la situant dans son contexte historique. Le royaume de France, qui se remet mal des ravages de la Grande Peste, est en guerre contre les Anglais. Le roi Jean II prisonnier, son fils aîné, le duc de Normandie et dauphin de Viennois (futur Charles V) alors âgéde dix-huit ans,se retouve seul face aux Etats : coalition du clergé, de la noblesse et des bonnes villes dont Etienne Marcel est le représentant le plus influent. Que veulent les Etats ? Mettre en place un conseil de régece, prendre les décisions pour redresser la situation militaire et protéger le plat pays des chevauchées anglaises et du pillage des soudoyers, mettre fin aux abus : justice déficiente, mutations monétaires ruinant l'économie, favoritisme assurant la fortune de gens de "petite extrance", la plupart des arrivistes sans scrupule.
Contrairement à nombre d'affirmations d'historiens qui voient dans ce texte l'amorce d'un nouveau régime politique, l'auteur démontre que ce texte n'a rien de révolutionnaire. Désordonné d'apparence, il présente une grande cohérence : la recherche du Bien Commun. Il s'inscrit dans le grand courant réformateur qui a pris naissance avec saint Louis, s'est poursuivi avec Philippe le Bel (ordonnance de 1303), les sages décisions de Jean II en 1360, le règne de Charles V, l'ordonnance cabochienne de 1413, les Etats de Tours de 1484.
L'auteur conclut par une comparaison, riche d'instruction, entre les principes et pratiques politiques de ce milieu du XIVème siècle et ceux de notre époque.